© 2018 by Bastien. Proudly created with Wix.com

  • Sablier-Watches
  • Sablier-Watches
  • Sablier-Watches

Key Words

Rolex, Omega, Jaeger-Lecoultre, Tudor, Breitling, Zenith, Longines, Patek Philippe, Vacheron Constantin, Audemars Piguet, Baume & Mercier, Chronographe Suisse, Universal Genève, Nivada, Auricoste, Triton, Cyma, Montres Vintage, Montres Anciennes, Montres Militaires, Montres Occasion, Vintage, Collection, Collectionneur, Histoire, Montres Historiques, Landeron, Venus, Valjoux, Gerald Genta, Horlogerie, Horloger, Suisse, Bracelet Montre, CHI, Compulsion Horlogère, Hans Wilsdorf, Lemania, Tool Watch, Toolwatch, Wristshot, Lip, Yema, Dirty Dozen, RAF, MOD, British Military, Omega Seamaster, Omega Speedmaster, Moonwatch, First Watch On The Moon, Omega Railmaster, Omega Ultraman, Rolex Datejust, Rolex Daytona, Rolex Submariner, Rolex GMT Master, Rolex Pepsi, Rolex Coke, Rolex Vintage, Oysterquartz, Oysterperpetual, Quartz, Royal Oak, Nautilus, Calatrava, 1675, 5513, 5512, 40s, 50s, 60s, 70s, 80s, 90s, Montres Neo Retro, Neo Retro, Seiko, Swatch, Sablier, Sablier-Watches

Patek Philippe Calatrava, la quintessence de la haute horlogerie




"Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci.



SI vous êtes un fidèle lecteur de Sablier, vous le savez désormais, j'apprécie tout particulièrement les pièces accessibles, l'horlogerie pensée pour être utile au plus grand nombre.


Aujourd'hui, je souhaite m'écarter un peu de cette droite ligne et m'envoler vers des sommets horlogers plus difficiles d'accès. Je vais, en effet, vous parler de Patek Philippe, LA manufacture parmi les manufactures.


Attention toutefois, Sablier étant un espace dédié à la montre vintage, pas question ici de débattre sur la cote de la 5711 ou l'explosion des Aquanaut. Cap sur une icône intemporelle, peut être la montre la plus imitée de tous les temps : la Calatrava.


Patek Philippe, la référence incontestée



Nous sommes en 1839 lorsqu'Antoine Norbert de Patek et François Czapek s'associent pour créer la maison Patek, Czapek & C° à Genève. 5 ans plus tard, Patek fait la rencontre de l'horloger français Jean-Adrien Philippe à l'exposition universelle de Paris et est bluffé par son système de remontoir par couronne.


Suite à cette rencontre, Patek décide de proposer le poste de directeur technique de la manufacture à Philippe. Parallèlement à cela, les relations entre Patek et Czapek se détériorent. C'est donc logiquement qu'en 1845, Patek, Czapek & C° est dissoute pour faire place à une toute nouvelle manufacture renommée Patek Philippe & C° en 1851 .


Suite à cela, l'histoire de Patek Philippe va être jalonnée de réussites techniques impressionnantes : montre bracelet avec remontage par clé (1868), grandes et très grandes complications (1914-1930), montre la plus compliquée au monde pour Henry Graves (1933), montre à double fuseau horaire (1959), montre bracelet à quantième annuel et remontage automatique (1996)...


Outre cette démonstration de puissance et d'innovation technique continue, Patek Philippe se fait remarquer progressivement par la qualité de ses finitions et le niveau de détail apporté à chacune de ses créations.


Pour faire un parallèle automobile volontairement simpliste, si Rolex (marque adulée et reconnue par tous) était une marque de voitures, ce serait certainement Mercedes-Benz. Pour Patek Philippe, nous sommes plus près de Rolls-Royce. Un tout autre niveau de finitions, de qualité et de prix bien entendu.


S'il est aujourd'hui reconnu que Patek Philippe est la plus grande manufacture de haute horlogerie (avec A. Lange & Sohne depuis peu), c'est également pour sa dimension patrimoniale indéniable. En effet, le slogan de la manufacture est le suivant : "on ne possède jamais vraiment une Patek Philippe, on en est simplement le garant pour les générations futures".


Slogan Patek Philippe

Il est clair qu'une Patek est une pièce pensée pour perdurer sur plusieurs générations, être transmise et appréciée sur des décennies. D'ailleurs, la cote des modèles vintage de Patek Philippe est en constante progression, en particulier sur les modèles sportifs, ce qui en fait un excellent placement à la fois sentimental et financier.


Patek Philippe Calatrava, la perfection discrète


Patek Philippe Calatrava ref 96 de 1953

1932 est une année particulière pour Patek Philippe, suite à des difficultés financières et commerciales, la famille Stern rachète la manufacture afin de lui donner un second souffle. La même année, la Patek Philippe Calatrava ref 96 sera inaugurée.


Ce modèle, aujourd'hui icône absolue de l'histoire de la haute horlogerie, se distingue par sa qualité de finition incomparable. Esthétiquement le cadran arbore une petite seconde à 6h, des aiguilles dauphines et des index batons appliqués. Le boitier est en or (jaune ou rose) ou bien en acier et le calibre à remontage manuel, le tout pour une taille contenue de 28 à 32mm hors couronne.


Au fil des années, de nombreuses références vont se succéder avec toujours le même cahier des charges issu du mouvement bauhaus : le design est une conséquence de la fonction. Ainsi, les Calatrava successives vont rester de petites montres rondes, extrêmement épurées mais toujours excessivement bien fabriquées et pensées.


Le succès de la Calatrava est tel qu'il va inspirer de très nombreuses manufactures suisses qui vont, petit à petit lancer sur le marché des modèles étonnamment similaires à la Calatrava de Patek Philippe en terme de style. Ulysse Nardin, IWC, Jaeger-LeCoultre ou encore Omega vont donc lancer leur version de la Calatrava.


Aujourd'hui encore, il est commun de surnommer un modèle trois aiguilles ou deux aiguilles et petite seconde épuré une Calatrava.


Ce modèle est donc devenu au fil du temps, grâce à son extraordinaire longévité, sa qualité intrinsèque et son design intemporel reconnaissable entre mille, une icône de la haute horlogerie, un graal pour bon nombre de collectionneurs.


Patek Philippe Calatrava 3520G


Patek Philippe Calatrava 3520G

Vous le savez désormais, j'aime illustrer mes papiers avec une pièce que je peux toucher, porter, tester afin de mieux l'appréhender pour en restituer l'essence.


Le modèle de Calatrava en question aujourd'hui est le mien, j'ai longtemps rêvé d'en avoir une et dès que l'occasion s'est présentée je n'ai pas hésité. Il s'agit de la référence 3520G, une Calatrava de 1970 qui fêtera bientôt ses 50 ans.


Alors, pourquoi m'être arrêté sur ce modèle en particulier ? Laissez moi vous expliquer.


Parlons tout d'abord du boîtier, il est en or blanc 18K. Ce boîtier est extrêmement fin, environ 6mm sans le plexiglass, parfait pour une "dress watch" qui se glisse sous une chemise avec une facilité déconcertante. Les cornes sont droites et longues ce qui donne une belle présence au boîtier. La couronne est bien entendu estampillée de la fameuse croix de Calatrava.


Couronne "Croix de Calatrava"

Enfin, LE détail de cette montre est bien entendu sa magnifique lunette "Clous de Paris", spécificité de la Calatrava.


Lunette "Clous de Paris"

Passons maintenant au cadran, il est de couleur blanche et tend légèrement sur le gris en fonction de la lumière. Le traitement du cadran est "soleillé" (comme si des rayons partaient du centre du cadran). Les aiguilles sont en forme de batons pointus et les index sont appliqués avec un double index baton à 12h. Ce cadran immaculé et épuré permet une excellente lisibilité et est totalement intemporel.


Cette pièce est équipée du calibre à remontage manuel Patek Philippe référence 175. Ce mouvement est bien entendu estampillé du fameux poinçon de Genève (certification de qualité suisse relativement rare) et est un modèle de finition et de qualité.


Patek Philippe Cal. 175

Enfin, le bracelet cuir alligator présenté ici n'est malheureusement pas d'origine mais est de bonne facture. La boucle, quant à elle, est bien d'origine et est signé PPC pour Patek Philippe Company.


Les détails font la perfection



Lunette clous de Paris, couronne signée de la fameuse croix, boitier or blanc, cadran immaculé et épuré, calibre aux finitions exceptionnelles, tout cela peut vous paraître anecdotique mais ce sont tous ces détails qui font qu'une Calatrava n'est pas une simple trois-aiguille (deux dans ce cas précis) suisse.


Chaque composant d'une Calatrava est pensé et travaillé avec le plus grand soin afin de faire de cette montre la référence absolue. Cette attention au détail a fait de Patek Philippe la plus grande manufacture de haute horlogerie au monde.


La perfection n'est donc, en effet, pas un détail et Patek Philippe s'en rapproche fortement, gageons que Leonard de Vinci aurait apprécié cette Calatrava.