Tudor Big Rose, le doux parfum des 50s


Tudor Oyster "Big Rose" ref 7934

Les années 1950 sont, pour beaucoup, synonyme de joie et d'élégance : euphorie d'après-guerre, Mercedes-Benz 300 SL "Gullwing", Audrey Hepburn, tous ces marqueurs temporels véhiculent une image plaisante empreinte de joie et de nostalgie.


Nous allons aujourd'hui abonder dans ce sens avec une pièce à l'ADN très 50s : la Tudor Oyster 7934 "Big Rose" first serie. Une pièce commercialisée à la fin des années 1950 mais qui respire le design horloger de cette belle décennie.


Cap sur une maison encore trop méconnue et sous-estimée et sur un modèle qui n'a rien à envier à ceux d'Omega ou Longines de la même période.


Tudor, une histoire de logo


Tudor Submariner 79090

Je ne vais pas aujourd'hui vous proposer un historique complet de la maison Tudor, si toutefois vous souhaitez une piqure de rappel sur cette belle maison, n'hésitez pas à parcourir à nouveau l'article sur la Tudor Submariner 79090 qui comporte un historique plus détaillé.


En bref, Tudor est une marque créée en 1926 par Hans Wilsdorf, fondateur de la manufacture Rolex. A l'origine, Tudor a pour objectif de contrecarrer la concurrence montante de maisons comme Longines ou Omega. Officiellement, Wilsdorf annonce la création de Tudor afin de toucher un public plus large en offrant la qualité Rolex pour un prix plus accessible.


Outre l'histoire de Tudor (que je vous invite à relire), c'est l'évolution de son logo qui est intéressante. Sur les premières références, la manufacture apposait simplement son nom sur le cadran sans représentation particulière.


En 1936, Hans Wilsdorf fait l'acquisition de la marque "The Tudor" auprès de la maison "Veuve de Philippe Hüther". Cette marque utilise comme logo la rose de la célèbre dynastie royale anglaise, les Tudor. Le premier logo (outre le simple nom Tudor) sera donc la rose entourée par un bouclier.


Durant les années 1950, Tudor décide de simplifier le logo en faisant disparaître le bouclier pour ne conserver que la rose. La marque est, encore aujourd'hui, désignée comme "la marque à la rose".


EN 1952, Tudor introduira notamment l'Oyster Prince sur laquelle le bouclier disparaît au profit d'une rose majestueuse.


Tudor Oyster Prince Publicité (1952)

Le logo actuel avec sa forme de bouclier médiéval apparaît sur les cadrans des productions Tudor à partir de la fin des années 1960 (1969 environ). Passée cette date, le bouclier remplace la rose.


Aujourd'hui, la rose refait son apparition sur les couronnes des Black Bay par exemple. Le bouclier et la rose sont donc à nouveau associés sur la même montre, la boucle est bouclée.


Tudor Black Bay Red

Tudor Oyster "Big Rose", une pépite vintage


Tudor 7934

Tudor est une maison prestigieuse à l'histoire riche. La pièce qui nous intéresse aujourd'hui a été produite à la fin des années 1950 et est un véritable concentré de l'ADN Tudor.


En effet, nous avons ici un cadran patiné qui arbore la fameuse cross-hair (croix qui parcours le cadran de midi à 6h et de 3 à 9h). Les cadrans cross hair sont relativement communs sur les montres Omega des années 50-60 mais plus rares chez Tudor. Il a été proposé sur la référence 7934 sur la première série qui a été produite entre les années 1956 et 1959.


La rose Tudor est ici en version "Big Rose" c'est à dire un logo de plus grande taille qui remplace l'index à midi. Ce logo est appliqué et apporte une touche d'originalité et une présence intéressante.


Les aiguilles dauphine, les index appliqués et la minuterie apportent un charme vintage certain à l'ensemble.


Le boitier est un Oyster c'est à dire qu'il est totalement étanche avec notamment une couronne vissée. Nous sommes ici sur un diamètre de 34mm hors couronne.


Enfin, la couronne est signée de la couronne Rolex. Comme vous le savez certainement, les Tudor de l'époque étaient fabriquées avec des pièces Rolex (sauf le mouvement et le cadran).


Le bracelet et la boucle ne sont pas d'époque mais complètent à merveille l'ensemble.


Concernant le calibre qui anime cette pièce, il s'agit du Tudor 1156, un dérivé du ETA 1080. Ce mouvement 3 aiguilles bat à 18.000 BPH et est équipé d'un absorbeur de choc. Très fiable, ce calibre est également relativement simple à entretenir car bon nombre de pièces ETA sont compatibles.


Tudor 7934 & Boucle Rolex

Une alternative sous-estimée


Cette pièce s'échange entre 600 et 1000€ entre collectionneurs. Si vous souhaitez passer par un professionnel afin d'avoir une garantie et une preuve de révision, comptez plutôt entre 1000 et 1500€.


La cote est donc sensiblement la même qu'une Omega Seamaster ou Longines Conquest de la même époque.


Pourtant, Tudor souffre encore de cette image de "sous-rolex". Certes, le calibre qui équipe cette 7934 n'est pas 100% manufacture mais hormis cet élément, cette montre n'a rien à envier à une production Rolex, la qualité de fabrication est au rendez-vous et le détail apporté à chaque pièce est totalement similaire.


Il est assez rare de trouver une pièce de cette qualité dans une livrée qu'on ne croise pas tous les jours pour moins de 1000€.


L'ADN Tudor est ici très bien représenté et la patine du temps a embelli un cadran rare et bien équilibré. C'est pour ça que nous aimons le vintage et pour ça que cette Tudor mérite plus que la simple appellation de "Sous-Rolex".


Un parfum enivrant


La marque à la rose est une option à considérer sérieusement au moment de la recherche d'une pièce vintage. Ce genre de pièce accessible tout en étant âgée de plus de 60 ans devient de plus en plus rare et la cote de ces modèles devrait grimper petit à petit.


Pour moins de 1000€, vous pouvez acquérir une pièce historique d'une manufacture prestigieuse et qui a aujourd'hui le vent en poupe. Une montre qui dégage un parfum terriblement retro, le parfum d'une rose qu'on a bien du mal à oublier...


© 2018 by Bastien. Proudly created with Wix.com

  • Sablier-Watches
  • Sablier-Watches
  • Sablier-Watches

Key Words

Rolex, Omega, Jaeger-Lecoultre, Tudor, Breitling, Zenith, Longines, Patek Philippe, Vacheron Constantin, Audemars Piguet, Baume & Mercier, Chronographe Suisse, Universal Genève, Nivada, Auricoste, Triton, Cyma, Montres Vintage, Montres Anciennes, Montres Militaires, Montres Occasion, Vintage, Collection, Collectionneur, Histoire, Montres Historiques, Landeron, Venus, Valjoux, Gerald Genta, Horlogerie, Horloger, Suisse, Bracelet Montre, CHI, Compulsion Horlogère, Hans Wilsdorf, Lemania, Tool Watch, Toolwatch, Wristshot, Lip, Yema, Dirty Dozen, RAF, MOD, British Military, Omega Seamaster, Omega Speedmaster, Moonwatch, First Watch On The Moon, Omega Railmaster, Omega Ultraman, Rolex Datejust, Rolex Daytona, Rolex Submariner, Rolex GMT Master, Rolex Pepsi, Rolex Coke, Rolex Vintage, Oysterquartz, Oysterperpetual, Quartz, Royal Oak, Nautilus, Calatrava, 1675, 5513, 5512, 40s, 50s, 60s, 70s, 80s, 90s, Montres Neo Retro, Neo Retro, Seiko, Swatch, Sablier, Sablier-Watches